SARRIA - FISTERRA avec nos amis Muguette et Gérard

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Lundi 25 mai

Nous partons avec un couple d’amis : Annie et Michel PHILIPPE. Départ de Sedan à 4h du matin, navette aéroport, vol Santiago, Bus jusque Sarria. Arrivée à 13h30. Température 25°. Nous avons fait connaissance d’un groupe de 10 parisiens à l’aéroport qui fait le même itinéraire que nous.

Mardi 26 mai : SARRIA -PORTOMARIN 22,3 Km

Après un petit déjeuner nous prenons le départ pour 220 km en direction de Fisterra.

             

Il est 8h00 du matin et le ciel est déjà bleu. Nous sommes accompagnés par le chant des oiseaux. Nous traversons la campagne profonde et de vieux hameaux inhabités depuis longtemps. Le paysage est magnifique. Beaucoup de vallées verdoyantes. De nombreux pèlerins sont rencontrés sur le CAMINO. Des coucous et des pics verts nous rappellent leurs présences. Nous arrivons à 15h15 à Portomarìn. Portomarìn village englouti après la construction d’un barrage. L’église a été démontée pierre par pierre et reconstruite sur les hauteurs où la nouvelle cité se développe.

Au  début de la journée, au milieu de nulle part, une table avec diverses boissons, des bananes, un tampon pour la crédanciale. Une boite pour récupérer l’argent, le tout accompagné de musique diffusée par un transistor.

        

Photo à la borne des 100 km.   

                           Michel et Annie sont enchantés de leur première journée

Plus loin nous avons rencontré un homme vêtu du costume régional.

Il jouait de la cornemuse.

Mercredi 27 mai : Portomarìn – Palas de Rei 24,2 km

Départ à 8h00. Beaucoup trop de routes goudronnées sur cette étape. Nous n’en dirons pas plus, sauf que nous avons eu très chaud.

Jeudi 28 mai : Palas de Rei - Arzua 29,7 km

Départ à 8h00.ce matin il fait un peu gris et frais  jusque l’apparition du soleil à 9h45.ensuite nous avons très chaud, nous souffrirons de cette température. 

Nous traversons de nombreux hameaux,  et bois d’eucalyptus dont l’odeur agréable nous suivra jusque Fisterra.

Etape plus intéressante qu’hier. Très peu  de route.  

Vendredi 29 mai : Arzua - Lavacolla 29 km

Départ 8h00. Il fait un peu frisquet, mais cela ne dure pas longtemps. La journée est aussi longue qu’hier, mais les chemins sont ombragés. La dernière côte est longue mais pas trop dure. Sur le chemin au beau milieu des pèlerins-un lapin- qui broute de l’herbe sans se soucier de notre présence. Cela dure environ 5 mn.      Ensuite il s’en va tranquillement vers la forêt.

Samedi 30 mai : Lavacolla - Santiago 11 km

Départ 8h30. Après avoir fait une halte au Monte-Gozo,  

nous descendons vers Santiago. 

Beaucoup d’émotions à l’arrivée à la basilique.Moment indescriptible, nous nous embrassons et sommes très contents de notre arrivée dans la ville de Saint Jacques. Nous nous installons de bonne heure dans la basilique afin d’avoir une bonne place pour assister à la messe de midi. L’édifice est rempli de pèlerins.il y a même un service d’ordre pour gérer cette affluence et essayer de faire garder le silence. La cérémonie est célébrée par 10 prêtres.

A la fin de celle-ci : le botafumeiro encensoir géant haut de 1,60m et d’un poids de 54 kg en laiton argenté tiré par huit hommes (tiraboleiros) qui le balancent comme une pendule à 20,60m de hauteur et qui atteint une vitesse de 68 km/h.

Nous avons fait la queue 1h pour obtenir notre « Compostella »

Dimanche 31 mai : Santiago - Negreira 21km

Départ de la Basilique à 9h00 il fait gris. Nous ne verrons pas le soleil de la journée. Quelques gouttes de pluie. Nous rencontrons moins de pèlerins sur cette portion qui est moins touristique.

Lundi 1er juin : Negreira - Picota

Journée ensoleillée, mais température plus modérée. Nous avons remis un pèlerin distrait sur le chemin. Il n’avait pas vu les flèches, sur le Camino. Il nous remercie. Un peu plus tard nous rattrapons  un pèlerin parti de bonne heure qui n’a pas trouvé de bar pour prendre son petit déjeuner. Nous lui donnons quelques viennoiseries. Il est très content de cette collation. Il fait entre 40 et 45 km/j et son sac pèse 17kg. Il faut dire qu’il transporte son PC et sa batterie, car il écrit un livre. Il a pris plusieurs photos de nous. Peut-être serons-nous dans son livre !la 1ère partie  de l’étape est très agréable beaucoup de chemins ombragés, mais la seconde partie, beaucoup de goudron.

mardi 2 juin : Picota - Cee 27,2 km

Journée couverte. Heureusement car nous traversons la garrigue sans arbres. Beaucoup d’éoliennes. Rando tranquille, par contre peu de pèlerins. Au bout de 21 km nous apercevons la mer. Descente vers Cee -348m de dénivelé en 3.5 km.

       

Mercredi 3 juin : Cee - Fisterra 27,8km

A Oliveira séparation du chemin en deux. L’un vers Muxia, l’autre vers Fisterra. Avant d’y arriver nous marchons sur une belle plage de sable blanc sur 2 km : la plage de Langosteira, l’une des plus belles plages d’Espagne. Nous y ramassons quelques coquilles St Jacques comme souvenirs.

      

L’après-midi nous nous  dirigeons vers le fin du circuit « Fisterra » une petite route départementale nous y amène. 1 h de marche sous le soleil et là : le fin du fin ; la mer. Grand moment d’émotion, satisfaction, embrassade. Nous avons comme la coutume le décrit brûler nos chaussettes. Nous sommes restés environ 1 h à contempler, méditer et admirer le paysage. La mer rien que la mer c’est magnifique.

     

Le phare éclaire les bateaux sur 57 km.   

Ensuite nous sommes redescendus pour visiter la ville et obtenir le 2ème diplôme » la fisterrana ».

Que du bonheur !

Jeudi 4 juin

Taxi pour Compostelle messe à midi, achats des derniers souvenirs. Ballade dans la ville pour nous imprégner de cette atmosphère.

Le soir, nous avons eu droit à un concert donné par l’harmonie municipale de Santiago.

Nous sommes très satisfaits d’avoir fait ce pèlerinage.

A part quelques petites ampoules, tout s’est bien passé.

 

˜˜˜

      BRAVO à nos jacquets !    Félicitations !

      De la part de vos amis RP 08