Marlène sur le chemin ''La via Francigena''

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

MARLÈNE sur la VIA FRANCIGENA 2 mai au 22 juillet 2016

La ''VIA FRANCIGENA ou ''VOIE DES FRANCAIS'' est un réseau de routes et chemins de pèlerinage empruntés par les pèlerins qui vont de Canterbury à Rome vers la tombe de l'apôtre Pierre.

             

 Marlène au départ de la cathédrale de Reims et en chemin dans les vignes

     

De belles rencontres sur le chemin, en forêt de Chateauvillain

Et ce magnifique départ matinal à Brienne Le Château 

Marlène nous donne de ses nouvelles 12 mai depuis la Franche Comté. Après avoir galéré depuis son départ, il semble que ''Les Anges Gardiens'' lui indiquent le bon chemin. 1ère semaine très chaude, (ampoules, douleurs multiples...) le corps semble s'adapter tranquillement. La 2ème semaine malgré la pluie, le moral est là et elle garde confiance...

LANGRES

Nouvelles...... du chemin vers Rome..

.

Partie le 2 mai de Reims, une semaine sous un soleil brûlant puis une semaine très humide. Même si j'ai échappé aux grosses averses, j'ai du sortir la cape de pluie plusieurs fois. Ampoules dès le départ, quelques petites douleurs au niveau de mes pieds (hallux valgus ??), et j'en  passe. Balisage incertain, plusieurs tracés.

Solitude totale, aucun pèlerin sur le chemin mais aussi le soir dans les hébergements.  Les seuls moments pour discuter, partager, c'est lorsque j'ai été chaleureusement accueillie dans des familles. Elles m'ont réconfortée, données de bonnes indications pour un chemin plus court (comme la voie romaine, logique pourtant mais pas toujours donné sur le topo!!). Mais aussi cadeau de rencontrer au bon moment un brave ange gardien qui me confirmait la route à prendre. Cadeau, une amie qui est venue me retrouver à l’Ascension ! Cadeau, chevreuils, lapins... Cadeau tous les petits messages d'encouragement.

Cependant, après 14 jours de marche, j'étais tiraillée, il faut se décider: continuer ou retourner au bercail afin de mieux préparer mon chemin, soigner mes pieds, être présente un moment près de Maman et présente auprès de ma famille spirituelle pour les obsèques d'une religieuse.,À la Pentecôte, après la messe à Gy, M. Laurent Coutout du "gîte La Fontaine"

(passez-y si vous envisagez d'aller vers Rome et le chemin est plus court !) où j'étais hébergée, m'a emmenée à Besançon (donc étape voiture!) pour aller vers mon hébergement du soir. Je lui demande de m'arrêter à la gare pour voir les horaires et comme par hasard un TGV partait pour Metz avec correspondance pour Sedan. En moins de 6h, j'étais chez moi ! Alors je n'avais plus à me torturer, c'était clair, je rentrais. Je balançais mes "chaussures torture" dans une poubelle à la gare !

Ce temps sedanais passe vite. Je me réorganise, achète des nouvelles chaussures plus souples et "bichonne" mon corps, surtout mes pieds! Après visites médicales et radio, il s'avère que mes hallux valgus méritent d'être opérés si je veux continuer à marcher mais à voir plus tard... plus arthrose sur ce gros orteil droit, c'est l'inauguration sur le chemin de mes 1ers signes d'arthrose! Quelle idée d'aller se nicher là ! Aussi, je suis sous anti-inflammatoires en espérant qu'ils atteignent l'extrémité de mon corps, à savoir ma grosse "dauille" (patois ardennais !).

Me voilà prête pour repartir de Besançon lundi 30 mai, après la fête des mères pour être avec Maman. Espérons que les grévistes SNCF vont se calmer !

Mon chemin : Besançon -Pontarlier -Jougne puis la Suisse (Orbe - Lausanne - Le Grand Saint Bernard) et l'Italie.

   

   

   

  

 

 

Arrivée en ITALIE

   

Piémont. Rizières et ses habitants moustiques qui m'aiment trop ''mais pas moi''. et surprise!! oui une meute de sangliers.

Soleil chaleur autour de 34° ! Pas d'ombre.  Mes pieds n'aiment pas tout ça. C'est pire que la meseta. Mais ce soir je dors dans une petite abbaye à San Albino après Mortana  c'est super paisible. Dans 2 jours je serai à Pavie. Tout va bien. Je prends le temps de repos en arrivant

   

SIENNE 

ARRIVÉE À ROME. Que d'émotions!

 le Mont de la Joie romain, Ah oui, quelle joie nous habite!

 

et ROME avec le testimonium

 

Que ce chemin en cette année de la Miséricorde porte des fruits.....