PASCAL est reparti sur le CAMINO en direction de VÉZELAY

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

PASCAL a repris le chemin de COMPOSTELLE fin septembre 2022

28 septembre: Le temps chagrin de ces derniers jours et la baisse des températures m'a fait douter puis hésiter à partir. Mais rester c'est renoncer. 

Et j'attends ce départ depuis le jour où je suis rentré l'année dernière de ce périple Namur-Hierges, première étape de ce parcours Namur-Vézelay. Il est donc impensable de rester. Ce matin il ne pleut pas et qu'importe la fraîcheur et la nuit, cela me réconforte et je vais d'un bon pas à la gare prendre le train à destination d'Aubrives. Dans le train les paysages deviennent plus sauvages et là je ressens l'irrésistible envie de me fondre dans cette nature et de la parcourir. Les stations s'enchaînent les unes après les autres. C'est interminable au point de douter d'être dans le bon train. Aubrive serait il le pays où l'on arrive jamais ?

Enfin la SNCF m'amène à bon port et en débarquant sur le quai, j'y laisse mes soucis et énervements divers pour ne me charger que de mon sac à dos. Ma credencial tamponné à Hierges, à l'endroit même où avait pris fin la première partie de ce périple, je mélange paisiblement, je n'ai plus 20 ans, le sac est lourd et j'ai fermement envie de savourer le parcours...

Au final et comme je le voulais, cette journée de marche n'aura été que frugalité, calme et sérénité. La nuit tombe, je vais me glisser dans le duvet, et m'endormir la tête dans les étoiles.

1er octobre: Je pars ce matin d'Aubigny les pothées. La nuit à été réparatrice. Adieu courbatures et baisse de régime,  je vais tout de même aller d'un train de sénateur pour cette journée qui s'annonce pluvieuse. Il fallait bien que j’étrenne un jour ce poncho!